Pourquoi et comment développer ton amour propre ?

par | Oct 14, 2019 | Développement personnel | 0 commentaires

« L’amour, c’est comme les bonbons. Trouve la sucrerie en toi et régale t’en avant d’aller chercher le goût cerise ou framboise (parce que orange et citron c’est pas bon) chez les autres.  » 

La grande poète que je suis a à nouveau frappé. 🎤🎤🎤 droppage de mic

Bon ok, j’ai bu trop de café 😂😂😂

En direct de mon clavier pour te partager mes réflexions de la semaine. 

Reporter sans frontière de ton cerveau, je suis allée explorer l’amour propre

✅ Pourquoi on préfère faire plaisir aux autres au lieu d’écouter vraiment ce qu’on a envie de faire

✅ Comment ce manque d’écoute peut amener ton corps à s’exprimer à ta place ?

✅ Comment développer son amour-propre ? 

Un beau programme que je te laisse découvrir tout de suite ….

Plaire aux dépens de son amour-propre

J’aime faire plaisir aux gens. 🥰🥰🥰
 
Enfin pas à n’importe qui. Les gens avec lesquels j’ai envie d’être aimée.
 
Peut-être que tu es comme moi. 👋
 
Aime-moi
 
Il paraît que c’est un trait typiquement féminin. Et que ce la nous empêcherait de grimper les échelons de notre carrière au même rythme qu’un homme. 🤔🤔🤔
 
Je vais revenir dessus.
 
Mais d’abord, je vais te raconter comment j’ai compris que je devais arrêter de m’engager à faire des trucs que j’avais pas envie de faire pour faire plaisir à l’autre.
 
Le week-end, j’aime passer du temps avec mon fils et mon chéri. Et mes amis aussi. 👪
 
Une amie française qui réalise des massages délicieux sur Budapest m’en a offert un. Le genre d’offre que tu ne peux pas refuser. 😇
 
C’était samedi aprem. Mon chéri me demande de ne pas rentrer trop tard.
 
Pourquoi ? Je sais pas, je lui pose pas la question sur le moment.
 
« Vers 17h » sort de ma bouche mais une petite voix me fait sentir que je suis en train de dire une connerie.
 
Je vais chez mon amie. On boit un thé en bavardant avant. Elle me masse. On reboit un thé après. On a tout le temps beaucoup de choses à ce dire. Le temps passe à une vitesse folle. ⌛⌛⌛
 
Quand je regarde mon tel, il est 19h15.
 
Oups.
 
Je ne peux pas avertir mon copain car ma ligne de téléphone a décidé de ne plus fonctionner depuis un mois.
 
Pas d’internet, pas d’appel, pas de SMS. 🙊🙊🙊
 
Pas l’ombre d’une seconde me traverse l’idée que je peux contacter mon mec avec le tel de ma copine.
 
Je sais que quand je vais rentrer à la maison, je vais le retrouver en train de fulminer. 💥🤯💥
 
Ca m’énerve.
 

Même joueur joue encore

 
Le pire, c’est que c’est un schéma qui se produit régulièrement.
 
Pendant tout l’aprem, j’étais avec ma copine à passer un bon moment avec en bande passante au fond de mon cerveau qui me revenait par vague :
 
« Ton mec va faire la gueule, dépêche toi de rentrer, tu le sais, il va pas être content ».
 
Pourquoi j’ai accepté sa requête en premier lieu ?
 
Pourquoi je me suis engagée à rentrer à une heure que je savais être trop juste  ?
 
Pour lui faire plaisir. 🥰🥰🥰
 
Ce qui déclenche un schéma inconscient qui va m’amener à faire tout l’inverse au final.
 
Parce que mon petit rebelle intérieur me regarde les yeux froncés et le poings sur les hanches 😡😤😡 en me disant :
 
« Hey, tu fais bien ce que tu veux. Il n’a pas pas à t’imposer une heure pour rentrer. Fuck that shit ! »
 
Sur le chemin du retour, alors que mon petit rebelle était en train de me chauffer à affronter la tempête à venir, a émergé cette pensée nouvelle.
 
« Y’en a marre de tout le temps te retrouver dans le même schéma ».
 
Mais vraiment, RAS LE BOL.
 
Je lui ai tout déballé en rentrant à la maison.
 
De prime abord, il était un peu renfrogné.
 
« Je vais arrêter de m’engager à rentrer une certaine heure quand je sais que je vais passer un bon moment. Je n’ai pas envie de passer mon temps avec une horloge à retardement dans la tête.
 
Je t’ai dit que je rentrerai pas tard mais c’était pour te faire plaisir. Et j’étais pas d’accord au fond de moi avec cette réponse. »
 
Ca a fait comme un soufflet. Pfiouuuuu.
 
Il m’a entendue et comprise. Et a même ajouté qu’il n’aurait pas dû me demander de rentrer à une certaine heure.
 
Mais bon sang de bon soir, pourquoi est-ce que l’on se met en permanence dans ces situations inconfortables ?
 

Pourquoi ne suis-je pas capable de dire ce que je pense ?

 
Comme par exemple :
« Attends, laisse moi y réfléchir… heu non » 🙅‍♀️🙅‍♀️🙅‍♀️
 
plutôt que de se précipiter sur le Oui ?
 
Je le vois avec mes clientes qui s’excusent tout le temps.
 
Et ça impacte non seulement notre vie perso mais considérablement notre carrière.
 
Un rapport de 2007 de Catalyst explique que les femmes sont confrontées à ce que l’on appelle le dilemme du «double engagement» sur le lieu de travail.
 
Dans ce dilemme particulier, les femmes sont souvent perçues comme sympathiques ou compétentes, mais rarement les deux à la fois. ⚖️⚖️⚖️
 
En bref, si nous démontrons des traits «féminins» classiques, nous sommes considérées comme sympathiques et gentilles, mais pas compétentes.
 
Avec un comportement plus «masculin» comme la force et l’affirmation de soi, nous pouvons être perçus comme compétentes, mais rarement sympathiques.
 
Ahhhh mais c’est le serpent qui se mord la queue ! 🐍🐍🐍
 
Comme d’habitude, la réponse est au fond de toi.
 
Reconnais les moments cruciaux. Là où tu dois te détourner de la sympathie pour préserver ton travail et ta vision.
 
Ces moments où tu dois rester ferme et savoir t’imposer sans pour autant générer de tensions.
 
Et même si ça en crée, l’assumer et chercher à dépasser ces tensions sans abîmer la qualité de tes relations.
 
C’est la définition de l’assertivité.
 
Doux dans la relation, dur dans le maintien vers ton objectif.
 
Si tu restes obstinée par le fait d’être appréciée, tu ne peux pas être vraie.
 
Et puis surtout, tu vas être amer à l’intérieur, car pas alignée.
 
Contrainte d’agir contre ta propre volonté.
 
De ne pas avoir de pouvoir sur toi-même et tes décisions.
 
Ton petit rebelle intérieur va pointer le bout de son nez.
 
Et quand tu agis selon ses dires, tu sais que rien de bon ne va en sortir. 😈😈😈
 
Il n’y a pas de problème avec le fait d’être aimable. Mais cela ne doit pas se faire à tes dépens.
 

Est-ce que ça a du sens pour toi ?

 
Sois gentille, juste et honnête sur ton chemin vers le sommet. Si ça a du sens pour toi.
 
Ca n’est en rien incompatible avec le fait d’être ferme et alignée avec tes objectifs. Bien au contraire.
 
✔️ Prends conscience de tes schémas.
 
✔️ Observe-les au grand jour.
 
✔️ Agis parce que ça a du sens pour toi et pas pour faire plaisir aux autres.
 
J’espère que mes mots vont t’aider à y parvenir.
 
J’ai parlé pour les femmes mais qu’en est-il de toi qui me lis et qui est un homme ?
 
Est-ce que ça résonne également en toi ou pas du tout ?
 
Si tu galères et que tu tournes en rond, tu sais que tu peux commencer à travailler sur toi en réservant ta séance diagnostic avec moi.
 
Je suis pas là pour être « aimable » mais pour te dévoiler tes schémas de pensée qui te bouffent la vie.
 

Aime-moi, moi non plus

 

On a donc tous à plus ou moins grande échelle ce besoin compulsif de se faire aimer des autres. 🥰🥰🥰
 
Cela nous amène souvent à prendre des décisions contre notre volonté.
 
prendre sur nous.
 
A ne pas nous écouter.
 
Pour au final nous retrouver dans des situations où la personne en face nous apprécie moins de part notre manque de cohérence. 🤔🙄🤔
 
Ce manque de cohérence, cette incapacité à s’écouter, ce manque de respect pour nos besoins peuvent nous amener à des extrémités.
 
Chaque semaine, j’échange avec des personnes en direct, par mail ou par le biais de mes séances diagnostic. ☎️☎️☎️
 
Et très souvent, elles me disent souffrir de maux divers et variés. Parfois même, ce sont des maladies qui ont complètement incapacifié (est-ce un vrai mot ?) ces personnes.
 
😓 J’ai mal au dos (number one sur le podium)
 
😓 Je suis très fatiguée
 
😓 J’ai mal à la tête
 
😓 J’ai une sciatique
 

🚨 Warning sur ce qui va suivre 🚨

 
Je comprends que tu puisses ne pas être du tout d’accord avec moi dans ce qui je m’apprête à te dire. Je suis pas docteur ou soignante. Je suis pas allée regarder ce que disent les études à ce sujet. Et je m’en fous un peu en fait.
 
Peut -être que tu vas moins m’aimer aussi. On en a parlé plus haut. 😉
 
J’ai développé une croyance autour de ça car j’ai pu le constater sur moi.
 
Je suis persuadée que les maux du corps sont des mots que l’ont n’a pas exprimé à voix haute.
 
Et ces non-dits s’expriment par le biais de notre corps. 🦵🦶💪
 
Par exemple, j’ai mal au dos signifie que l’on porte un poids trop important. Mal aux épaules également.
 
Plusieurs fois, après avoir exprimé quelque chose à voix haute, ma douleur disparaît.
 
La fois la plus choquante reste à ce jour un abcès dentaire qui s’est résorbé de lui même. 🤕🤕🤕
 
Je le sens gonfler un peu plus chaque jour dans ma bouche jusqu’à ce que je ressemble à un demi hamster.  🐹🐹🐹
 
Je finis par prendre RDV chez le dentiste qui me prescrit des antibiotiques.
 
Déçue de toujours ressembler à un cricétidé (famille des hamsters, j’ai cherché), je rentre chez moi.
 
J’avais un truc à dire à mon copain concernant mon activité de coaching. J’avais des craintes que je n’osais pas exprimer à voix haute. 🙊🙊🙊
 
Je savais que ça avait un lien avec mon abcès.
 
Je traînais quand même des pieds pour lui dire
 
De guerre las, je lâche mon os dès que j’arrive à la maison.
 
Alors que j’étais en train de lui parler, j’ai senti comme une bulle éclater dans ma bouche.
 
C’était ouf… et dégueulasse à la fois. 🥴🤯🥴🤯
 
Mon abcès a disparu. J’ai même pas eu besoin de prendre les antibios.
 

Tu vois un peu ce qui se joue en nous ?

 
T’es là à souffrir comme un damné parce que tu as peur de te confronter à toi-même. Et même cette douleur tu vas la nier.
 
Combien de fois tu t’es dit :
 
« Ca va passer »
 
Comment tu veux que ça passe si tu continues à agir de la même manière ?
 
C’est quoi le problème ? On est tous une grosse bande de masos anonymes ?
 
Ou plutôt on est plus à l’écoute de nos peurs que de nos besoins.
 
Donc, bon, déjà, ✅ où t’as mal ?
 
Regarde sur internet la signification de l’endroit où tu as mal.
 
Genre « signification mal aux lombaires gauche »
 
Oui parce que la droite et la gauche ont une grande importance. Mais le haut et le bas, devant et derrière aussi. ⬇️ ➡️ ⬅️ ↗️ ⬆️ ↖️
 
Bref, demande une réponse à google.
 
✅ Est-ce que la réponse a du sens pour toi ?
 
✅ Demande toi quelle situation te bloque dans ta vie.
 
✅ Est-ce lié ?
 
Si oui, tu n’as plus de temps à perdre. Tu dois agir.
 
Mais différemment de ce que tu as fait jusqu’à présent.
 
Il est primordial que tu poses tout cela par écrit.
 
✅ Qu’est ce que tu as entrepris jusqu’à présent ?
 
✅ Pourquoi est-ce que cela a échoué ?
 
✅ Quelles pistes d’actions nouvelles s’offrent à toi ?
 
✅ Pourquoi tu as peur de les tenter ?
 
Creuse.
 
Remets en question ce qui te paraît évident.
 
Tes pensées ne sont pas des faits.
 
Même pas mal au dos

Même pas mal au dos avec mon petit paquet de 18/19kg… comme quoi, c’est tout dans la tête 😉

 

Pour illustrer tout ça

 
Je voulais pas créer une infographie autour de la signification des douleurs dans le corps.
 
C’est pas mon domaine de prédilection. J’avais pas envie de recopier bêtement un schéma trouvé sur le web.
 
Les infos sont là. Si tu les cherches, tu vas facilement les trouver.
 
🤔 Qu’est-ce qui pourrait t’aider à te mettre à l’écoute de ton corps ?
 
🤔 Pourquoi ne l’es-tu pas ?
 
🤔 Pourquoi cherche t-on à « faire plaisir » quand ça va à l’encontre de nos besoins ?
 
On en revient toujours au même point… la peur d’être abandonné, la peur d’être seul et donc la peur ultime, celle de mourir.
 

Comment faire pour te débarrasser de ces peurs ?

 
👍 T’aimer sans condition.
 
👍 Comme tu es.
 
👍 Dans toute ton imperfection.
 
👍 Tu n’as besoin de personne d’autre que toi-même pour t’aimer.
 
Cette ressource, elle est là en toi, disponible.
 
Tu n’as besoin que de ta propre volonté pour l’activer.
 
Ca peut te demander du temps et de la pratique.
 
Alors voici quelques solutions pour y arriver :

Conclusion

Tu crois faire plaisir à tes proches, ton boss, ton mec quand tu prends une décision contre ta volonté.

Alors qu’en fait, tu ne fais creuser le fossé de la communication entre toi et eux.

Et non seulement tu risques d’abîmer ta relation avec ses personnes. Mais en plus, tu prends la mauvaise habitude de ne pas t’écouter. 

Au point de laisser ton corps s’exprimer à ta place. 😫😥😫

Alors bon, tu préfères pas travailler sur toi en développant ton amour propre.

Ta vie et tes relations t’en remercieront. 🥰🥰🥰

Laisse un commentaire si tu veux réagir à cet article mais aussi partager ta propre expérience.

Tu réalises que tu prends pas soin de ton amour propre ? Cool, t’en as pris conscience. Au boulot maintenant !

Et je te mets le lien du PDF de l’infographie à télécharger ci-dessous. 

❤🧡💛💚💙💜🤍

Stéphanie

Télécharge ton PDF sur l’amour propre

Facebooktwitterlinkedin
Aenean ut consectetur odio id, dolor felis quis, risus ut Lorem massa
Pack confiance en soi

TELECHARGEZ GRATUITEMENT LE PACK POUR AUGMENTERVOTRE CONFIANCE EN VOUS !

 5 infographies sur la confiance en soi à télécharger au format PDF

Votre email restera 100% confidentiel

C'est tout bon ! Vous allez recevoir un mail pour confirmer votre inscription.