Comment survivre dans un environnement de travail toxique en 5 étapes

par | Mai 24, 2017 | Carrière, Communication, Confiance en soi, Gestion de conflit | 0 commentaires

Nous avons tendance à supposer que la partie la plus difficile du travail est d’assurer le poste en lui-même. Mais alors, un matin, vous vous réveillez en craignant d’aller au bureau… à cause de vos collègues. Vous réalisez que l’ environnement de travail dans lequel vous évoluez n’est pas si sain que ça.

Pourtant, pourtant, vous avez géré votre recherche d’emploi comme une machine de guerre. Vous avez mis à jour votre LinkedIn, crée un CV à votre image, envoyé des lettres de motivation à faire saigner du nez un patron du CAC40. Ni une ni deux, vous avez choppé une entrevue avec l’une des entreprises que vous convoitiez.

Vous étiez « on fire » pendant l’entretien. Vous avez géré les questions avec aise et assurance, négocié comme un acheteur de grande distribution et obtenu les conditions que vous désiriez. Bref, vous vous sentiez comme ça :.

Mais trois mois plus tard, vous réalisez qu’il ne règne pas une culture d’entreprise de dingue dans votre boite et que vous êtes assez malheureux à bien y regarder. Attendez une minute…

Quand vous êtes parti à la chasse au CDI, vous êtes vous bien renseigné sur la réputation de l’entreprise ? Non ? Bon, ce qui est fait est fait. Si vous vous trouvez face à une situation négative ici et maintenant, pouvez-vous changer votre environnement de travail pour le mieux ? Ou est-ce déjà une cause perdue ?

.

Qu’est-ce qui définit un environnement de travail toxique ?

Lorsque je parle d’un environnement de travail toxique, je parle d’humains.

Ça peut-être soit les collègues : les bavards, ceux qui aiment briller au dépend des autres, les passifs agressifs, les agressifs tout court, les stressés, les compétitifs…

soit les chefs incompétents : ceux qui ne connaissent pas la définition du terme leadership ou ceux qui, peut-être se sentant menacés, vous empêchent de vous épanouir.

Il est difficile de repérer tous les éléments qui constituent un environnement de travail toxique. Mais comme beaucoup de maladies, les symptômes sont plus faciles à repérer que les causes. Si vous êtes confronté à un environnement de travail toxique, vous risquez de tomber de plus en plus malade, de remettre en question vos compétences, voir vos valeurs, de rentrer en conflit avec vos responsables hiérarchiques. Votre famille et vos amis vous font remarquer que votre humeur est en berne.

Il existe d’innombrables autres signes, mais le fait est que votre santé et votre bonheur sont à risque si vous ne faites rien à ce sujet. L’option la plus évidente est de partir. Mais si c’est toujours le job de vos rêves, malgré les problèmes environnementaux, il y a peut être encore moyen de rétablir la situation.

.

Comment assainir votre environnement de travail toxique ?

.

1. Informez le management

L’élément le plus important? La haute direction doit reconnaître qu’il y a un problème et accepter que des changements sont nécessaires. S’ils ne font pas ce premier pas, ils ne mettront jamais en place un changement réel et durable qui amélioreront l’esprit de l’entreprise. Face à une telle situation, prenez vos cliques et vos claques sans attendre votre 13 ème mois.

La direction des ressources humaines ou vos N+12 sont peut-être déjà vaguement conscients de la situation. Donc même si cela ne fait exactement partie de leurs objectifs du moment, le simple fait d’attirer leur attention pourrait les motiver à mettre en œuvre les actions nécessaires.

Pourtant, s’ils tombent du cocotier, vous devrez prendre le temps de les éduquer avec des faits. Préparez vos entretiens avec des exemples réels de ce qui ne fonctionne pas et ce qui a besoin de travail. Surtout, soyez force de proposition. Faites des suggestions constructives sur la façon dont on pourrait améliorer les choses.

Peu importe si vous avez été fraîchement embauché ou si l’on utilisait encore le minitel quand vous êtes entré dans l’entreprise. Aborder un sujet aussi délicat est un mal difficile mais nécessaire. Si vous le pouvez, trouvez des collègues désireux de vous soutenir et de vous appuyer sur votre (vos) solution (s) proposée (s), ce qui vous donnera beaucoup plus de chances d’être entendu et pris en compte.

.

2. Instaurez une communication claire et efficace

Toute l’équipe doit apprendre à communiquer de manière plus claire, productive et transparente. Si vous êtes dans un environnement de travail toxique, la seule chose qui est efficace en ce moment, c’est le potin. Vous devrez réinitialiser certains comportements néfastes.

Ce n’est en aucun cas une tâche facile: cela nécessite du travail et l’intention d’un réel changement tant au niveau de la direction que des salariés. Gérer les différentes personnalités ainsi que les susceptibilités des uns et des autres peut transformer la démarche en un véritable challenge.

Commencez par définir ou faire définir les nouvelles attentes verbalement à toute l’équipe et communiquez-les par écrit afin que chacun puisse se référer à eux plus tard. S’il y a des problèmes avec des comportements inappropriés lors des réunions (interruption, téléphone, nom d’oiseau…), l’équipe devrait définir les règles pour ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas.

Si la seule solution pour que les réunions ne se terminent pas en pugilat est d’obliger les participants à lever la main et d’attendre d’être invité avant de parler, c’est pas cool mais ce sera comme ça à l’avenir.

.

3. Faites reconnaître vos accomplissements

Reconnaître la réussite peut accroître la confiance d’un collègue ou d’un employé et les encourager à jouer un rôle plus actif dans les projets futurs et dans l’entreprise.

Les managers qui montrent un véritable intérêt pour leurs subordonnés et qui soutiennent leur développement sont moins fréquents qu’on n’aimerait. Vous souffrez peut-être de ce manque de reconnaissance.

Si vous vous sentez sans soutien dans votre entreprise, suggérer la mise en place d’un programme de mentorat qui relie la direction au personnel et prend en charge les salariés à tous les niveaux. Tout le monde, des cadres de direction aux stagiaires, profitera des avantages d’une relation professionnelle plus étroite et d’une amélioration du moral.

Des événements spéciaux comme des fêtes d’anniversaire, des sorties ou des déjeuners réguliers ne font pas mal non plus. Il va sans dire que les employés qui se sentent valorisés et connectés sont plus heureux en général, et cela se dénote dans leurs performances et leur productivité.

Pourquoi votre entreprise ne s’efforcerait pas de s’assurer que ses employés sont heureux et en bonne santé ? Simplement parce que ça ne fait pas partie de ses habitudes. Il ne tient qu’à vous de changer cela.

.

4. Découragez les bandes et le favoritisme

J’aimerais pouvoir vous dire que les phénomènes de bande et les comportements puériles ont été laissés dans les couloirs du lycée, mais malheureusement beaucoup de situations de ce type peuvent se présenter au bureau.

Il appartient au management de mettre un terme à ces comportements nuisibles en les traitant avec une politique de tolérance zéro. Dans le cas contraire, les relations peuvent facilement devenir hors de contrôle. Chacun mérite un environnement de travail sûr et sans harcèlement dans lequel il se sent inclus dans le cadre de l’équipe. Faites le savoir et ne tolérez en aucun cas ce type de comportement.

.

5. Soyez positif, proactif et orienté vers la solution

Organisez des réunions d’équipe ou demandez à ce qu’elles soient organisées. Profitez-en pour partager des idées et assurez-vous tout le monde soit entendu. Favorisez une communication bienveillante.

Donnez l’exemple. Vous ne pouvez pas vous attendre à ce que le changement se produise si vous ne vous impliquez pas vous-même. Alors prenez le temps de connaître vos collègues, en particulier ceux vers qui vous n’êtes pas attirés naturellement. Soyez toujours agréable et congruent.

Points bonus : la direction sera probablement informée de vos bonnes actions et appréciera vos efforts.

.

 .

Conclusion

Vous êtes fier de votre activité professionnelle, tout comme le sont vos collègues. Il serait dommage de laisser la toxicité de votre environnement de travail ruiner votre carrière. Travailler collectivement pour améliorer la situation peut changer radicalement votre vision et votre satisfaction professionnelle globale. Étant donné qu’une personne moyenne passe plus de 90 000 heures au travail au cours de sa vie, ce n’est pas un problème à prendre à la légère.

Considérez ces 5 étapes comme votre extincteur pour éteindre l’incendie dans votre entreprise. Mais n’oubliez pas que la toxicité de votre environnement de travail est sournoise – sans effort concentré et désir de changement sans interruption, les actions mises en œuvre peuvent facilement devenir stagnantes et revenir au statu quo. En tant que professionnel intelligent et expérimenté, il est de votre responsabilité de reconnaître quand cela vaut la peine de faire des efforts pour créer des changements et quand il est temps de dire bye bye.

Votre carrière et votre bonheur ne sont pas négociables.

Quels conseils souhaiteriez-vous ajouter ? Quels sont les comportements toxiques que vous avez pu observer dans votre environnement de travail ? Vous êtes-vous déjà retrouvé dans une telle situation ? Comment avez-vous réagit ?

Merci pour vos commentaires, partages et autres réactions. J’espère que vous ne vous laisserez plus polluer suite à le lecture de cet article.

A bientôt

Stéphanie

.

Perdu dans vos actions à mener ?

Séance découverte : Vous vous êtes perdu dans votre travail ?

Lecture pour aller plus loin

Parce qu’il n’y a pas plus hostile comme environnement pour l’homme que mère nature, ce récit vous embarquera dans une belle leçon sur la vie et la mort. Ce n’est pas un livre de développement personnel et pourtant vous n’en sortirez pas tout à fait le même.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin
5f1a834923b13110f91fe1106932a6b5U
Pack confiance en soi

TELECHARGEZ GRATUITEMENT LE PACK POUR AMELIORER VOTRE CONFIANCE EN VOUS !

 5 infographies sur la confiance en soi à télécharger au format PDF

Votre email restera 100% confidentiel

C'est tout bon ! Vous allez recevoir un mail pour confirmer votre inscription.

Newsletter ImprovYourself

Restez informé des nouveaux articles, vidéos et infographies du blog

Vous êtes inscrit !