Comment communiquer avec confiance en soi avec sa hiérarchie ?

par | Mar 29, 2017 | Carrière, Confiance en soi | 4 commentaires

« Qu’on lui coupe la tête ! ». Avons-nous oublié cette phase de notre histoire où nous nous sommes débarrassés d’un système monarchique qui se positionnait au niveau de Dieu et qui considérait la population moyenne comme une masse grouillante et puante ? Qu’est-ce qui fait que l’on perpétue ce reflex de la courbette ? Pourquoi avons-nous tendance à entretenir ce type de rapport dans nos entreprises ? En quoi le N+12 serait supérieur à nous ? Pourquoi avons-nous ce sentiment insidieux qu’il a droit de vie ou de mort sur nous ? Qu’est ce qui fait que communiquer avec confiance en soi est si problématique quand nous nous adressons à une personne appartenant au « rang » supérieur ?

.

Repérer les mauvais réflexes qui nous empêchent de communiquer avec confiance en soi

Ça a déjà du vous arriver. Le comité de direction ou autres sommités de votre entreprise passe dans les services faire une inspection générale avec des clients importants. Alors là, il ne manque plus que le clavecin en fond sonore et les perruques poudrées pour nous faire faire un saut de 3 siècles en arrière. Ça sonne faux à tous les étages. D’un côté, ça fait semblant de s’intéresser et de comprendre ce que les petites mains font toute la journée. De l’autre, on est tout d’un coup très concentré et très sérieux dans son travail. Suivant nos prétentions de carrière, on essaye de se faire très petit ou très grand.

Nous sommes conditionnés par notre scolarité et/ou notre éducation à entretenir un climat de soumission plutôt que de respect mutuel. Qu’est-ce qui amène des craintes dans le fait de s’adresser à votre supérieur ? La représentation que vous vous en faites. Votre esprit, accompagné par l’organigramme de l’entreprise, crée en vous un rapport inégal entre vous et votre hiérarchie. Pour communiquer avec confiance en soi avec elle, vous devez la descendre du piédestal symbolique sur lequel vous l’avez mise. Maintenant, tout de suite et pour toujours.

Comment y parvenir ? Théoriquement, si vos supérieurs ont obtenu leur poste, c’est qu’ils ont des compétences/connaissances plus importantes que les vôtres. Dans la pratique, ce n’est pas toujours le cas. Mais c’est ainsi. Ces compétences/connaissances sont une chance pour vous d’évoluer au contact de votre manager. Mais cela n’en fait pas un être plus intelligent, plus capable ou qui mérite plus de respect que vous. C’est donc à vous de ne pas vous placer en position d’infériorité. Évitez de vous excuser ou de le remercier à la moindre occasion. Soyez vous-même, le plus naturel possible. Vous verrez que vos rapports seront beaucoup plus sains.

.

Comment formuler une demande avec confiance en soi

Lorsque vous voulez obtenir quelque chose, ne le présentez pas comme une demande qui devrait susciter un merci mais comme une demande vécue de façon légitime.

Par exemple, si vous voulez demander des congés qui vous sont dus, mieux vaut formuler : «  Je pense poser mes congés de telle à telle date, comment pouvons-nous nous organiser pour que cela coïncide bien ? », que : «  Puis-je poser mes congés à cette date si cela ne vous dérange pas, s’il vous plaît ? Je vous remercie d’avance ».

Bon j’en rajoute mais sachez que chaque fois que vous formulez une demande suivie d’un « s’il vous plait-merci », vous créez pour l’oreille qui vous écoute la possibilité du non. Communiquer avec confiance en soi, de façon très neutre et non émotionnelle, laisse transparaître que vous vous sentez légitime de votre place et de vos demandes. Ainsi, vous créez comme image de vous quelqu’un qui sait ce qu’il veut et vaut, mais avec responsabilité. Petit détail non négligeable.

.

Comment communiquer avec confiance en soi avec un N+XXXX ?

Le bon positionnement, la bonne manière de s’adresser à son supérieur est d’égal à égal. Adressez-vous à lui sans manifester par vos mots que vous le situez au-dessus de vous ou que vous vous situez en dessous de lui.

Ainsi, et cela dès la manière dont vous lui dites bonjour, prenez le temps d’être avec lui comme vous seriez avec un collègue. Je ne vous dis pas d’essayer d’en faire votre BFF (Best Friend Forever) car se serait un très mauvais pari. Montrez que votre comportement reste similaire avec votre boss, vos collègues ou vos subordonnés. Votre côte de popularité vous remerciera.

Votre boss sait qu’il est votre boss, pas besoin de lui rappeler. Quand vous communiquez en le positionnant comme supérieur à vous, vous le poussez à vous parler depuis cette place de dirigeant. En entretenant un rapport employé-directeur, il abordera votre travail avec d’emblée un regard plus critique.

Si vous vous adressez à lui d’égal à égal, la relation engendrée sera plus juste, plus factuelle. La confiance engendre la confiance. Si vous réussissez à communiquer avec confiance en soi avec lui, il aura plus confiance en vous.

Ne demandez pas de l’aide, mais des conseils. A nouveau, ne vous excusez pas à tout bout de champ. Soyez confiant sans donner l’impression que vous cherchez à lui prouver quelque chose.

Comprenez que vos craintes, peurs et sensations désagréables face à la hiérarchie se nourrissent de la place symbolique que vous donnez à votre boss. Cela s’arrête quand on en comprend la source, qui est souvent liée à un manque de stratégie.

.

Une stratégie et des objectifs vous permettrons de communiquer avec confiance en soi

Stratégie n’est pas synonyme de manipulation. Cela signifie que vous savez ce que vous voulez, pourquoi et comment vous allez l’obtenir dans le respect et la compréhension des relations humaines. Plutôt cool comme programme.

En comprenant comment communiquer avec confiance en soi, avec qui, que dire ou ne pas dire de vous, comment demander sans avoir l’air d’être en position de demande, vous avez déjà fait la moitié du chemin vers la réussite.

Affinez votre connaissance des rapports humains, en passant par l’observation et la compréhension de vous et des autres. Ainsi, vous saurez comment vous protéger et de qui. Et face à la hiérarchie, c’est primordial.

Il n’existe pas un type de boss ou un type de hiérarchie. Celui qui vous dirige est avant tout une personne avec son caractère, ses névroses et ses aspirations. Lui-même dépendant d’un supérieur hiérarchique qui, lui aussi, est différent. Vous devez donc bien comprendre qui est la personne qui vous manage et de qui il dépend, pour pouvoir savoir comment dire et amener les choses.

Conclusion

Je ne le répéterai jamais assez, vous avez besoin d’objectifs pour avancer. Sinon, vous laissez la place à votre mental pour remplir le vide. Et ce vide vous mène à l’inaction, au stress, à la peur

Pour éviter cela, cherchez le plus possible à vous connaître et à connaître ceux qui vous font face par l’observation et l’écoute. Ce qu’ils disent dit quelque chose de ce qu’ils sont, tout comme vous. Plus vous saurez à qui vous avez à faire, plus vous saurez comment communiquer avec confiance en soi.

Dans le même registre mais à l’inverse, avez-vous lu cet article sur les comportements à ne pas adopter au travail ?

Cet article m’a été suggéré par une cliente. Si vous aussi vous vous posez des questions quand à votre carrière ou votre environnement professionnel, je serai ravie d’y répondre par le biais d’un article ou d’une vidéo. Vos réactions, commentaires et partages seront, comme d’habitude, fortement appréciés.

A bientôt
Stéphanie

 .

Mettez en place des objectifs pour booster votre confiance en soi et votre carrière, c’est gratuit !

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin
e34208a44afe507d5fecca71314abfbb///////////////
Pack confiance en soi

TELECHARGEZ GRATUITEMENT LE PACK POUR AMELIORER VOTRE CONFIANCE EN VOUS !

 5 infographies sur la confiance en soi à télécharger au format PDF

Votre email restera 100% confidentiel

C'est tout bon ! Vous allez recevoir un mail pour confirmer votre inscription.

Newsletter ImprovYourself

Restez informé des nouveaux articles, vidéos et infographies du blog

Vous êtes inscrit !