Devenir plus intelligent jour après jour : pourquoi, comment?

par | 17 Juil 2016 | Confiance en soi, Développement personnel, Gestion du temps | 12 commentaires

Devenir plus intelligent, voilà un intitulé qui semble bien vain… et pourtant. En dehors de l’aspect mégalo, essayez de voir au delà. Pourquoi passer du temps à apprendre, découvrir, se remettre en question, faire des efforts, prendre des risques plutôt que de regarder la dernière saison de Game of Thrones tranquillement affalé dans son canapé ? Vraiment, posez-vous la question, pourquoi ? Ne laissez pas la culpabilité vous envahir, tout le monde regarde GoT. Ce n’est pas le sens de ma question. Quelles motivations/opportunités pourraient émerger si vous passiez plus de temps à vous cultiver ? C’est le sens de mon article.

Que fait-on des heures où l’on ne travaille pas ?

Suite à la lecture de cet article (en anglais), l’idée d’écrire sur le sujet m’est venu. Pour résumer, l’auteur explique que notre futur est déterminé par ce que nous faisons après nos heures de travail, soit entre 18h et minuit. Les heures passées à travailler nous font moins progresser professionnellement et personnellement que le temps que nous investissons sur nous en dehors.

La connaissance est clé. Il est primordial de lire, avoir nos propres projets et étendre notre réseau. Tout cela, à commencer au plus vite, ce soir en rentrant à la maison par exemple. Ainsi, mettez en place de bonnes habitudes et, si possible, appliquez-les au quotidien.

Infographie please !

Devenir plus intelligent c’est nourrir son cerveau mais pas que

La base : manger 5 fruits et légumes par jour…blablabla

Vive les poncifs! La base de l’arbre, ses racines, repose sur un message entendu tellement de fois qu’on ne l’entend plus. Si manger équilibré est pour vous synonyme de frustration, faire du sport de souffrance et ne rien faire/méditer de perte de temps, votre définition de prendre soin de vous est erronée. Je suis bien consciente que remettre en question ce paradigme est complexe. Discutons-en si vous n’êtes pas d’accord.

Nos relations

S’entourer de personnes aux savoirs divers est extrêmement important à notre épanouissement et oeuvre à générer une spirale vertueuse. Partant du principe que l’on a tendance à imiter les personnes avec qui nous passons le plus de temps, tant qu’à faire, autant qu’elles aient des connaissances complémentaires aux nôtres. Mais au delà de la complémentarité, fréquenter des personnes qui nous inspire, ont des conseils avisés et bienveillants, savent partager leurs connaissances ou remettre en question les statu quo vous apportera beaucoup.

Nourrir son intellect

Là, on rentre dans le vif de comment devenir plus intelligent. Imaginez votre cerveau comme un muscle. Vous pouvez lui donner à manger de la junk food, c’est facile et c’est rapide. Mais ça rend gras, mou et apathique. Ou alors, vous prenez le temps de cuisiner des plats qui combleront ses apports nutritionnels au plus haut point. Votre muscle, qui est une machine, sera alors en parfait état de fonctionnement. Quand on fait travailler sa tête, on améliore la plasticité du cerveau.

Selon la définition de Wikipedia, la plasticité neuronale, c’est la capacité du cerveau de créer, défaire ou réorganiser les réseaux de neurones et les connexions de ces neurones. Plus on avance dans l’âge, plus il est difficile d’apprendre, de se remettre en question, d’être curieux de ce que l’on ne connait pas. Les habitudes sont prises, on y est confortablement installé, pourquoi en changer ? Pour ne pas se retrouver avec le QI d’une moule au soleil peut-être ?

Il existe tellement de moyens pour améliorer la plasticité de notre cerveau. Le numéro 1, selon moi, c’est la lecture. Vous pouvez lire des livres, suivre des formations en ligne, vous abonner à des flux d’information qui correspondent à vos besoins (et ainsi vous passer des informations généralistes et anxiogènes), regarder des vidéos instructives, motivantes, inspirantes, des documentaires, télécharger une application pour découvrir un nouveau mot par jour, travailler votre mémoire, apprendre une langue ou rafraîchir vos acquis… le seul soucis, c’est de choisir.

Ancrer les connaissances et les idées

Une idée, quand elle nous traverse l’esprit, est aussi vite oubliée. C’est pourquoi il est essentiel de disposer sur soi, à tout instant, d’un système ou d’un outil fiable de prise de notes. De même, quand vous apprenez quelque chose de nouveau, écrivez-le. Utilisez ces nouveaux acquis à la moindre occasion. Pas pour vous faire mousser mais pour ancrer vos connaissances. Encore plus fort, transmettez ce que vous avez appris. Plus vous faites circuler vos apprentissages dans votre cerveau, plus il y a de chances pour que vous les gardiez longtemps en mémoire et que vous fassiez ainsi d’autres connections avec d’autres savoirs.

Faites des listes

Dans le même ordre d’idée d’écrire pour garder en mémoire, faîtes des listes. En plus de la classique « To do », faites une liste pour les choses que vous avez faites et une autre pour celles que vous ne faites plus et dans les deux cas qui vous remplissent de joie ; des enfants pas trop mal réussis, un dossier géré avec créativité, un RDV chez le docteur pris alors qu’on le procrastinait depuis des mois, la voiture enfin réparée, l’arrêt du tabac…

Faites une liste aussi pour ce que vous avez arrêté de faire : passer 4 heures pas jour sur les réseaux sociaux, participer avec hardeur aux ragots de la machine à café, tuer ses cheveux avec des permanentes, manger de la viande tous les jours.. peu importe, ce sont vos accomplissements, c’est vous qui voyez.

Sortir de sa zone de confort

Un peu comme pour les 5 fruits et légumes, on a tellement entendu ce message qu’il n’a plus aucun effet. Prenons le problème à l’envers. La prochaine fois que vous serez face à une action et que vous hésiterez, pensez à cet article. C’est votre zone de confort qui s’exprime dans cette hésitation.

Mon réveil est programmé à 6h30 pour profiter au mieux de ma journée. Le réveil sonne, j’ai eu mes 8 heures de sommeil mais je ne me lève pas ⇒ ZONE DE CONFORT.

J’assiste à une conférence et je croise quelqu’un qui ne me connait pas mais que dont j’apprécie beaucoup le travail. J’aurai bien voulu lui parler mais il a l’air occupé et je ne sais pas quoi lui dire. Cette personne m’intimide. C’est alors que je retrouve une connaissance et décide de rester avec elle ⇒ ZONE DE CONFORT.

J’ai prévu de faire du sport après le travail. Ma famille sait que je rentrerai plus tard. Il est 17h50, bientôt l’heure d’y aller. Mais je me trouve un peu fatiguée et je n’ai pas assez avancé sur mon boulot. Finalement, je n’y vais pas, c’est mieux ainsi ⇒ ZONE DE CONFORT.

Pourquoi est-ce si difficile d’en sortir?

Vous connaissez cette nostalgie de l’enfance, de la jeunesse ? Qu’est ce que l’on regrette au fond ? Les ordres de nos parents ou l’acné qui ravageait notre visage ? Non, non, non. Nous étions à une période de notre vie où l’on n’avait pas encore essuyé les refus, déceptions, non réponses à candidatures, ruptures, échecs, désillusions et autres gifles que l’on a du mal à oublier. On n’avait pas peur de tenter quelque chose de nouveau parce que l’on n’avait pas encore échoué.

Ou en tout cas, on ne s’attardait pas dessus. Un bébé, qui apprend à marcher et qui tombe, ne va pas rester assis sur ses fesses en se disant : « Non, c’est bon. La marche, c’est pas pour moi. Ma tête est passée à deux doigts de l’angle de la table. C’est beaucoup trop dangereux. Je vais rester sur le quatre pattes, c’est plus sûr. »

En restant dans votre zone de confort, vous manquez de supers occasions!

L’envie d’avoir envie

Il en va de même si vous souhaitez investir du temps sur vous. Lire un livre demande plus de volonté que de regarder la télé ou errer comme une âme en peine sur les réseaux sociaux. Devenir plus intelligent vous servira dans tous les domaines de votre vie. Et vous risquez d’être surpris par les moments où cela s’avérera utile. Vous le comprendrez à la lecture de cet article sur l’ego et l’estime de soi. Au final, le plus important, c’est vous. Faîtes le pour vous avant tout!

Avez-vous déjà des habitudes qui participent à devenir plus intelligent ? Vous faites déjà tout ça mais vous n’en étiez pas conscient ? Quel est votre site, votre application, votre livre, votre vidéo, votre routine préféré ? Partagez avec nous en commentaire vos trucs et astuces pour que l’on devienne plus intelligents ensemble.

Une petite citation pour finir qui vous donnera matière à méditer.

Ce que tu penses, tu le deviens, ce que tu ressens, tu l’attires, ce que tu imagines, tu le crées.

                           Paroles de Bouddha

Cultivez-vous bien,
Stéphanie

 

Lectures pour aller plus loin

Tout commence par l’alimentation, revoyez vos bases.

Le citron est-il acide pour votre corps? Et la viande? Si vous avez répondu oui à la première question et non à la deuxième, ce livre est fait pour vous.

Pas de temps à perdre pour se cultiver, même aux toilettes.

Et pour les changements de fond.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin
fd253fd26f1e930dfc8ed6f23f63de7f>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>
Pack confiance en soi

TELECHARGEZ GRATUITEMENT LE PACK POUR AMELIORER VOTRE CONFIANCE EN VOUS !

 5 infographies sur la confiance en soi à télécharger au format PDF

Votre email restera 100% confidentiel

C'est tout bon ! Vous allez recevoir un mail pour confirmer votre inscription.

Inscrivez-vous à la newsletter !

Restez informé des nouveaux articles et infographies publiés sur le blog.

Vous êtes inscrit !