Optimiser sans culpabilité les journées où j’ai pas envie de bosser

par | Mai 3, 2017 | Développement personnel, Gestion des priorités, Gestion du stress, Gestion du temps, Vidéo | 0 commentaires

Mai 2017 : info flash news : Une vague de flemmardise et de culpabilité envahie la France. La productivité est en berne. L’esprit est aux weekends prolongés, aux barbecues / rosé, aux marques de bronzages et à l’oisiveté. Comment affronter ces journées de retour au boulot sans aucune motivation où l’on regarde le soleil par la fenêtre teintée de son bureau tel un prisonnier condamné à la perpétuité ?

Le mot fatalité ne fait pas partie de mon vocabulaire. Voici comment faire au mieux quand la motivation est au plus bas et la culpabilité de ne pas avoir envie de travailler au plus haut.

La vidéo a été enregistrée en direct dans le cadre du Facebook live du 1er mai 2017. L’article qui suit en reprend les points principaux.

.

23mn49 à écouter et/ou à voir ou bien 5 mn de lecture.

.

Comment chasser la culpabilité

Le weekend n’est même pas terminé que vous savez déjà que vous allez galérer le lendemain pour vous mettre au boulot. Vous allumez votre PC et vous cherchez en vain une tâche à laquelle vous atteler. Ça va certainement tomber sur vos emails. Mais ça ne vous mènera pas très loin. Vous revivez votre weekend le cœur gros et pensez déjà au suivant. Si seulement vous n’étiez pas envahie par ce sentiment de culpabilité qui accompagne les journées sans motivation.

STOP

Et si pour une fois vous acceptiez de ne pas avoir envie. Vous n’êtes pas une machine. Vous n’avez pas à être au top de votre game en permanence. La clé pour vous libérer de votre culpabilité, c’est d’accepter la situation. Aujourd’hui, vous n’avez pas envie. C’est comme ça. Soyez indulgent avec vous même. Autorisez-vous des passages à vide.

Aller, aujourd’hui, vous n’allez pas faire ce que vous aviez prévu. Aucun de vos dossiers en cours ne va avancer. Vous allez même prendre un peu de retard. Mais peu importe puisque c’est une situation que vous avez choisi et que vous assumez pleinement. Vous ne respirez pas un peu mieux là ?

.

Commencez par ranger votre cerveau

Donc, vous allez attaquer votre journée en faisant un peu de tri mental. Prenez toutes les tâches que vous avez en cours et notez-les. Tout, tout, tout ce qui vous encombre mentalement professionnellement et personnellement. Du RDV chez le dentiste du petit dernier, en passant par les livres à rendre à la bibliothèque jusqu’au devis à envoyer à votre client. Profitez de cette journée « off » pour faire quelque-unes de ces tâches. Sinon, planifiez dans votre agenda quand vous comptez les faire.

Votre niveau de culpabilité est déjà descendu d’un cran à ce stade. Mais ne nous arrêtons en si bon chemin.

Enchaînez sur vos objectifs. En avez-vous défini ? Que ce soit à titre pro ou perso, ils sont indispensables à votre équilibre. Car au fond, on s’en fout de l’objectif en lui-même. Ce qui importe c’est le chemin que vous allez emprunter pour y arriver, le mouvement que vous allez générer. Je reviendrai plus tard sur ce point ?

Si vous en avez, où en êtes-vous de vos objectifs ? C’est un moment idéal pour revoir vos moyens d’action mais aussi pour voir le chemin parcouru et ainsi vous redonner du baume au cœur et de la motivation. Et bim, dans ta tête la culpabilité.

.

Enchaînez par le rangement de votre bureau

Et oui, maintenant que vous y voyez plus clair dans votre esprit, rien de tel que d’aérer votre espace visuel. Rangez, triez, classez, nettoyez, jetez tout ce qui bouge sur votre bureau. Tout ce qui ne vous sert pas au quotidien et qui est là au cas où n’a rien à faire sur le bureau mais devrait être dans un tiroir. Pareil pour ces derniers. Sauf si vous êtes archéologue ou historien, les documents (soyons larges) d’avant 2010 ont peu de chance de vous être utiles.

Et faites vous une raison, la pile de « trucs à lire quand on a 5 minutes » ne sera jamais lu. Si vraiment il y a quelques articles qui méritent d’être gardés, faites-en classeur. Pour le reste, POUBELLE !

Alors, on n’est pas bien là, décontractés de la souris ?

.

Finissez par ma bête noire : l’ordi

Autant je suis assez organisée dans mon quotidien, autant l’organisation de mon ordinateur peu vite se transformer en grand n’importe quoi. J’ai toujours 15 000 onglets ouverts. C’est un peu la pile de trucs à lire que je n’ai plus sur mon bureau. Avant, c’était pire. J’avais plusieurs fenêtres ouvertes en plus des onglets.

J’ai réussi à mettre un peu d’ordre là-dedans en faisant le grand ménage dans mes favoris. Créez des dossiers et des sous-dossiers. Un site que vous consultez régulièrement doit être accessible en 2 clics max. Adoptez le réflexe de mettre un site, une page directement dans vos favoris plutôt que de le laisser ouvert pour plus tard.

Et le meilleur pour la fin, votre boite mail ! Visez le zéro mail dans votre boite de réception. Partez de la fin et remontez le temps. 3 options : répondre/déléguer, dossier ou corbeille. Comme pour vos favoris, profitez-en pour faire du rangement dans vos dossiers. Essayez de tourner autour des 10/20 mails dans votre boîte de réception en permanence. Dès que vous vous laissez un peu déborder, c’est qu’il est temps de trier. Faites-ça 2 fois par mois et vous verrez que vous ne vous sentirez plus jamais comme cela à l’ouverture de votre boîte mail.

.

Conclusion et fin de culpabilité

Donc, votre mission est simple. Quand vous démarrez de bon matin avec une grosse flemme, assumez-la et débarrassez-vous de votre culpabilité. Organisez votre esprit, votre espace physique et virtuel. Voici un bel objectif qui va bien vous occuper la journée.

Le vrai soucis, c’est quand on commence à cumuler les journées sans envie ni motivation. C’est généralement le signe qu’autre chose de bien plus profond se trame. Et cette incapacité latente à se mettre aux tâches dont on a la charge risque fort de ne pas s’améliorer avec le temps. Il se peut aussi que d’autres domaines de votre vie viennent entacher votre entrain et votre bonne volonté.

Je parlais des objectifs en début d’article. Je sais à quel point il peut être difficile d’en établir. Ça demande toute une remise en question, une prise de recul que l’on n’a parfois pas la force de prendre.

C’est pour les personnes qui se trouvent dans cette situation d’impuissance et de blocage que j’ai crée le programme Action gagnante. Passez en revue tous les domaines de votre vie ainsi que toutes vos sources de frustration. Avancez à votre rythme et terminez avec un plan d’actions clair et motivant. Vous pouvez vous pré-inscrire pour bénéficier du tarif de lancement, ici. Le 8 mai se fera le lancement officiel.

D’ici là, profitez bien du long weekend qui arrive sans pour autant perdre les bonnes habitudes. Partagez vos moments de flemme intense avec nous. Que faites-vous dans ces cas là ? Quel est le pire truc que vous ayez fait au bureau ? Vos ongles, votre déclaration d’impôts, la préparation de votre prud’hommes ?

A bientôt

Stéphanie

Coincé dans votre carrière et votre vie ?

Pré-inscrivez vous au programme Action gagnante :

Offre de démarrage jusqu’au 8 mai !

 

Coincé dans votre carrière et votre vie ?
Facebooktwittergoogle_pluslinkedin
e8dd7fa4e3779955bb1c9bc88d57ee19LLLLLLLLL
Pack confiance en soi

TELECHARGEZ GRATUITEMENT LE PACK POUR AMELIORER VOTRE CONFIANCE EN VOUS !

 5 infographies sur la confiance en soi à télécharger au format PDF

Votre email restera 100% confidentiel

C'est tout bon ! Vous allez recevoir un mail pour confirmer votre inscription.

Newsletter ImprovYourself

Restez informé des nouveaux articles, vidéos et infographies du blog

Vous êtes inscrit !