6 signes qui montrent que le stress au travail est en train de vous détruire la santé

par | Mai 30, 2017 | Carrière, Confiance en soi, Gestion du stress | 0 commentaires

Si vous vous êtes déjà réveillé avec une gorge douloureuse et avez tout de suite pensé : «Pourquoi suis-je toujours celui qui attrape froid au bureau ?» Ou que vous avez passé plusieurs nuits blanches préoccupé par une deadline impossible à tenir, ce que je m’apprête à vous dire ne vous surprendra pas. En France, le coût du stress au travail avoisine 1,6 milliard d’euros par an. Il touche 4 salariés sur 10. D’après l’OMS, notre pays est le 3ème à enregistrer le plus grand nombre de dépressions en lien avec le travail.

Voilà, c’est bon, on est rhabillé pour l’hiver.

Et si vous avez déjà descendu 1 litre de crème glacée ou si vous avez fait sauter votre séance de gym après une sale journée de travail, vous savez que vous ne prenez pas vos décisions les plus saines lorsque vous êtes confronté à une pression continue.

Vous pensez peut-être que le stress au travail est normal, qu’une semaine difficile sera équilibrée par la prochaine. Mais le stress a un impact plus sournois et profond sur votre corps que la plupart d’entre nous ne le réalisent. Cela ne vous mène pas seulement à faire des choix pas très sains, il vous affecte physiquement.

.

Le mécanisme du stress

Votre corps est dépendant des hormones pour faire fonctionner correctement votre métabolisme, digestion, reproduction et autres systèmes. Le stress au travail chronique comme, les longues journées enchaînées ou les conflits avec votre patron, peuvent affoler ces hormones. Ce qui cause des ravages sur votre corps.

Voici comment cela fonctionne :

Votre corps et vos hormones sont conçus pour vous protéger du danger. Vous conduisez et une voiture déboîte soudainement sur votre voie. Votre corps se met en alerte, libérant deux hormones qui vous aident à faire face au danger imminent: l’adrénaline et le cortisol.

L’adrénaline augmente votre fréquence cardiaque et votre tension artérielle, tandis que le cortisol augmente votre glycémie et ralentit votre système immunitaire, reproductif et digestif pour rediriger votre énergie vers la gestion du danger. Ce «boost d’adrénaline» qui en résulte est ce qui vous permet d’écraser la pédale de frein en une fraction de seconde lorsque cette voiture vous coupe la route. Et ainsi de vous sauver la vie.

.

Qu’est-ce qui se passe en vous quand il y a du stress au travail ?

À court terme, ce réflexe – également appelé lutte ou fuite – est très efficace. Une fois le danger passé, votre système retourne à la normale. Votre fréquence cardiaque diminue et votre corps commence à fonctionner normalement à nouveau. Avez-vous remarqué que vous vous sentez complètement épuisé pendant quelques secondes, voire quelques minutes, après un événement stressant ?

Vous ne voudriez pas vivre dans cet état de « lutte ou fuite » 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Il draine vos réserves d’énergie et vous fatigue. Et pourtant… Votre corps gère toutes les causes de stress de la même manière. Qu’il soit déclenché par un accident de voiture imminent ou par votre patron qui est en train de vous prendre la tête sur un dossier, c’est pareil.

Quand c’est temporaire, c’est comme si vous vous éloignez de cette voiture. Votre corps se remet dans un état normal. Vous continuez votre chemin en insultant le mauvais conducteur au passage. Fin de l’histoire. Mais si vous êtes en stress au travail 14 heures par jour et que vous répondez à vos courriels la nuit, votre corps n’a jamais de chance de récupérer. Votre adrénaline et votre cortisol restent en flux tendu tout le temps, causant de nombreux signes physiques apparemment indépendants du stress.

Alors, alors, combien de signes comptabilisez-vous ?

.

.

.

6 signes que le stress au travail a un impact physique sur vous

 

1. Vous prenez du poids sans comprendre pourquoi

Même en surveillant votre alimentation et votre activité physique, vous vous sentez bouffi. Le coupable, c’est le cortisol. Dans des situations stressantes, cette hormone nous fait stocker plus de graisse pour préserver l’énergie. Fort utile en situation de survie, ça l’est moins dans le confort de nos bureaux modernes. Mais ça engendre quand même un gain de poids tenace dans le visage, le haut du corps et le torse.

Pas cool !

Bien que ce stockage de graisses puisse se produire indépendamment de vos habitudes alimentaires, le stress vous rend accro à tout ce qui est gras et sucré, tendance régressive. Donc, ce sentiment d’avoir « besoin » d’une viennoiserie à la sortie d’une réunion qui s’est mal passée vous est familier ? Vous êtes loin d’être un cas unique et vous savez maintenant pourquoi.

 

2. Vous avez des problèmes de peau

Les pics de cortisol provoqués par le stress incitent également la peau à produire plus de sébum, qui obstrue vos pores et crée de l’acné. Cela aggrave également les problèmes cutanés préexistants comme l’eczéma.

 

3. Vous souffrez de douleurs, voir vous vous blessez plus souvent

Vous vous demandez dans quel état vous allez être à 70 ans vu comment vous vous sentez à 30 ?

Vous oscillez entre douleurs fulgurantes et grincements, craquements, déplacements… bref, vous ne vous sentez pas bien dans votre corps. Un stress extrême empêche nos cellules de construction osseuse de se former complètement, ce qui peut engendrer des blessures et éventuellement de l’ostéoporose.

 

4. Votre sommeil est totalement déréglé

Vous n’avez envie que d’une chose depuis que votre réveil a sonné ce matin, retourner vous coucher ? Pourtant, pas moyen de fermer l’œil au moment où le marchand de sable est sensé être passé. Et vous répétez ce cycle infernal toutes les nuits. Rien ne change sauf la profondeur de vos cernes…

Nos hormones de stress sont programmées pour s’adapter aux périodes d’éveil et de repos. Quand notre niveau de stress est équilibré, les hormones augmentent quand nous nous réveillons le matin et baissent la nuit quand on dort. Malheureusement, quand on fait face à un niveau de stress élevé en permanence, ses hormones ont des impacts aléatoires. Ces pics hormonaux totalement dérythmés sont responsables de vos nuits agités et insomniaques.

 

5. Vous vous sentez vaseux ou nauséeux

Avez-vous remarqué cette tendance que l’on a tous à avoir besoin d’aller aux toilettes avant une prise de parole en public importante ? Comment le transit est particulièrement efficace dans ces situations ?

Le stress a un impact sur votre digestion. Le cortisol élevé dérègle votre système digestif, ce qui vous fait digérer les aliments plus lentement et provoque ainsi une croissance bactérienne dans vos intestins. Ce qui contribue à divers désagréments digestifs que la bienséance ne nous autorise pas à mentionner ici. En tout cas, c’est fort désagréable.

 

6. S’il y a un virus qui traîne, il est pour vous

Pendant vos périodes les plus chargées de l’année, vous attrapez un rhume systématiquement. Le cortisol élevé affaiblie votre système immunitaire, ce qui est probablement la conséquence la plus inquiétante pour votre santé.

Le stress constant oblige votre corps à consacrer chaque ressource disponible à sa survie par tous les moyens possibles. A cause de cette tension permanente, votre corps est moins préparé à faire face aux maladies qui pourraient survenir.

Vous avez le sentiment que j’exagère ? Imaginez que votre corps est un restaurant un peu limite niveau staff. En temps normal, la gestion des services se passe plus ou moins bien mais ça passe encore. Mais quand la convention annuelle de l’amicale des retraités boulistes débarque un samedi midi, tout part en vrille. Il en va de même pour votre santé.

À mesure que vous avancez dans l’âge, vous devenez plus susceptible de contracter des maladies cardiaques, Alzheimer, cancers ou affections liées au surpoids. La balle est dans votre camps. En réduisant votre stress, vous pouvez recouvrer un équilibre hormonal normal et ainsi un système immunitaire en bon état de marche.

.

5 conseils pratiques pour diminuer les effets du stress au travail

Commencez par de petits actes d’auto-soins pour diminuer les effets du stress au travail. C’est sûr que ça vous fera du bien mais cela n’aura pas d’impact sur la cause. C’est un autre travail sur lequel je vous incite grandement à vous pencher.

 

1. Améliorez votre régime alimentaire

Pas besoin de devenir un extrémiste de l’alimentation à base de jeûnes et de cures de jus de légumes. Combattez vos rhumes et vos petits tracas avec des aliments et des herbes prouvés améliorer votre fonction immunitaire. Le citron, gingembre, miel, ail sont des remèdes efficaces et naturels pour se débarrasser d’un nez qui coule. Par exemple.

Les incorporer dans votre alimentation est simple et nuira moins à votre santé que les médicaments et autres antidouleurs que l’on a tendance à avaler comme des bonbons.

Limitez la consommation de produits industriels, laitiers et carnés. Vraiment.

Remplacez le café par du thé vert ou du moins alternez-vous entre les deux. Ses effets sont antioxydants et augmentent votre métabolisme. Ça veut dire que vous ralentissez votre processus de vieillissement tout en brûlant plus de calories. Ça vous motive pas à laisser tomber votre petit noir ça ?

 

2. Remplacez le gras par du muscle

Renforcer votre masse musculaire est le meilleur moyen de reconstruire votre densité osseuse et de ralentir l’affaiblissement de vos os, qui vient avec l’âge. Les salles de muscu vous font peur ? C‘est tout à fait compréhensible. Découvrez les cours qui combinent cardio et force comme le crossfit. Vous pouvez très bien le faire de chez vous sans avoir à débourser un centime. Youtube regorge de tutoriels de ce genre.

Vous êtes trop stressé pour vous mettre à une telle activité physique ou ça vos parait trop extrême ? Essayez le yoga. Vous combinerez souplesse, relaxation et renforcement en douceur.

 

3. Reprenez le contrôle de votre digestion

Ras le bol la bouée de plage en permanence à la place du ventre ? Votre ventre est votre deuxième cerveau… quand il « s’exprime », c’est qu’il n’est pas content. Cela signifie que vous avez besoin de rééquilibrer les niveaux de bactérie dans votre intestin.

Évitez les aliments transformés et raffinés. Ajoutez des aliments « vivants », c’est à dire fermentés non pasteurisés, à votre alimentation, tels que :

– Le yaourt, grec de préférence

– Le kéfir ou lben, probiotique puissant sous forme de boisson issue de la fermentation du lait ou de jus de fruits sucrés.

– Le kimchi, spécialité coréenne, constitué de chou chinois fermenté, à acheter en magasin asiatique ou à préparer à la maison. C’est spécial mais ça se tente.

– Le vinaigre de cidre de pomme biologique, qui peut être ajouté aux sauces et marinades maison.

– Le kombucha, une boisson d’origine mongole qui est une culture de bactéries et de levures en milieu sucré : thé (vert ou noir) + miel + jus de raisin. Vous pouvez très bien le faire à la maison ou vous en trouverez en magasin bio. Ça pétille, c’est un peu acide, bien frais, c’est trop bon !

Les probiotiques présents dans ces aliments aident à développer des bactéries bénéfiques qui renforcent le système immunitaire tout en maintenant la santé globale du système digestif et de l’ensemble du corps. Alors franchement, pourquoi se priver ?

 

4. DORMEZ !

Vous croyez vraiment que la stratégie du « finir quelques trucs » avant d’aller vous coucher vous aide en quoi que ce soit ? Et ça vous étonne de tourner en rond dans votre lit pour trouver le sommeil après ? Chaque chose en son temps, chaque temps à sa chose. Le travail que vous aurez produit à minuit sera annulé par la fatigue que vous traînerez la journée suivante. La seule chose que vous devriez faire avant de dormir, c’est vous détendre. Lire un peu mais pas sur écran, boire une tisane, prendre un bain…

Il ne vous viendrait pas à l’idée de boire un café serré ou de vous faire un petit 5km de running avant de dormir ? Alors arrêtez de travailler avant de vous mettre au lit, voir pire, dans votre lit, parce que c’est tout comme.

Imposez-vous une heure limite d’accès à votre boite mail. La recherche a montré que la vérification de ses mails augmente notre fréquence cardiaque et nos niveaux de stress globaux. Il y a un temps et un endroit pour ça et ce n’est pas de votre lit à 2 heure du mat.

Tant pis si vous ne terminez pas votre travail à temps. A rouler en permanence au cul du camion, vous ne voyez plus où vous allez et surtout, vous vous mettez en danger.

En gérant mieux votre attention et votre énergie, vous gérerez mieux le stress au travail. Plus important encore, vous maîtrisez votre santé mentale et physique à long terme. Après tout, vous pouvez toujours quitter un environnement de travail malsain, nous l’avons vu la semaine dernière. Mais vous ne pouvez pas échapper à un corps mal en point. Bah oui, vous habitez dedans !

 

5. Respirez, méditez, prenez du recul

J’ai déjà abordé brièvement ce sujet dans cet article sur l’intelligence et comment la cultiver.  La respiration, c’est la vie mais ça ne nous empêche pas de mal respirer. Méditer, respirer, prendre du recul sont des petites habitudes simples et faciles à instaurer. Et pourtant, on n’y pense pas.

 Si vous cherchez un moyen rapide de faire diminuer votre stress au travail, de faire un break, de prendre du recul, de passer d’un sujet à l’autre sans sortir faire quelques pas, l’exercice suivant devrait vous aider à vous relaxer sans quitter votre bureau.

Commencez par frotter énergiquement vos mains (propres) l’une contre l’autre, puis placez vos paumes sur vos yeux fermés. Vos doigts sont dirigés vers le haut et couvrent vos arcades sourcilières. Sentez la chaleur se dégager de vos paumes et passer à travers vos paupières. Profitez-en pour respirer amplement, avec le ventre, en prenant conscience de toutes les étapes de votre respiration. Pendant quelques secondes, imaginez que cette chaleur soit celle du soleil. Vous êtes allongé dans votre lieu de prédilection et le temps est magnifique.

Retirez doucement vos mains avant d’ouvrir les yeux en leur laissant le temps de se réadapter à la lumière artificielle.

Rapide, efficace et ça va déjà mieux. Convaincu ?

.

.

Conclusion

Vivre sous stress en permanence, c’est comme tirer sur un élastique. A force de tirer dessus, un jour, il va vous péter entre les doigts. Et ça fait mal. Avant d’en arriver là, prenez conscience de ce que vous vous faites subir au quotidien. Le meilleur des salaires, le plus valorisant des postes ne justifie pas que l’on fasse souffrir son corps et qu’on lui impose un rythme qu’il ne peut pas tenir à la longue.

Intégrez dans votre quotidien les conseils de l’article pour limiter les effets du stress au travail mais surtout travaillez sur la cause. Certainement que j’écrirai un article sur le sujet. Mais pas tout de suite.

On se retrouve en septembre. Je fais une pause de quelques mois pour prendre soin de mon bébé, dont la naissance est prévue pour fin juin.

D’ici à, dites-moi, avez-vous rencontré des problèmes de santé liés au stress au travail ? Comment le gérez-vous ? Y a-t-il quelque chose que je n’ai pas mentionné ? Dites-moi tout ça dans les commentaires ci-dessous.

Merci de m’avoir lu et à très vite !

Stéphanie

.

.

Le stress au travail vous bouffe la santé ?

On prend RDV pour septembre ?

Lectures pour aller plus loin

Une lecture que je recommande fortement si cet article vous a interpellé. J’en profite pour préciser qu’il m’a aidé à l’écrire aussi. Eh oui, je suis pas médecin et j’ai rien inventé 😉

Votre système digestif est pleins de surprises et vous n’avez pas fini d’en découvrir à la lecture de ce livre. En plus, vous pourrez vous faire remarquer en soirée avec des remarques du type : « Savez-vous que notre ventre abrite plus de 200 millions de neurones connectés qui transmettent des ordres ? ». Et ouaip !

Ce livre est un classique pour comprendre votre corps et ses petits comme grands maux. Comme je vous le disais dans l’article, votre corps vous parle, apprenez à l’écouter.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin
f30ed6cb888315451ce63597b7744cbb}}}}}}}}}}}}}}}}
Pack confiance en soi

TELECHARGEZ GRATUITEMENT LE PACK POUR AMELIORER VOTRE CONFIANCE EN VOUS !

 5 infographies sur la confiance en soi à télécharger au format PDF

Votre email restera 100% confidentiel

C'est tout bon ! Vous allez recevoir un mail pour confirmer votre inscription.

Newsletter ImprovYourself

Restez informé des nouveaux articles, vidéos et infographies du blog

Vous êtes inscrit !